À l’approche de l’élection, beaucoup de jeunes anglophones au Québec décident quel parti ils vont appuyer. Bien que Y4Y Québec ne soutient pas un candidat ou un parti politique en particulier, nous voulons fournir des informations aux jeunes d’expression anglaise pour les aider à prendre une décision. Dans ce but, nous avons décidé d’envoyer cette enquête à chacun des partis principaux que se présentent à l’élection. L’enquête contient des questions que les membres de notre organisme nous ont données sur des enjeux d’importance pour la jeunesse anglophone.

Nous leur avons posé les questions suivants :

1.)   De nombreux jeunes d’expression anglaise ont exprimé leur souhait de demeurer au Québec. Toutefois, ils craignent qu’ils ont acquis un niveau insuffisant de compréhension française à l’école, ce qui empêche leur pleine intégration dans le marché du travail.

a.      Est-ce que votre parti appuie l’expansion d’accès au cours de francisation pour les immigrants, et financés par l’État, aux personnes nées au Québec et ayant l’anglais comme langue maternelle ? 

b.     Que feriez-vous pour encourager les jeunes diplômés des conseils scolaires anglophones de la province à chercher des emplois au Québec ?

2.)   Les Québécois anglophones, ainsi que les Québécois appartenant à des groupes de minorité visible, ont été sous-représentés depuis longtemps dans la fonction publique provinciale et dans des organismes paragouvernementaux. Il n’y a pas eu beaucoup de progrès sur cette question, même si de nombreux partis politiques l’ont reconnue. Quelles mesures prendra votre parti pour faire face à ce déséquilibre ? 

3.)   L’un des plus grands enjeux de la communauté anglophone du Québec est le fort déclin d’effectif scolaire aux niveaux primaire et secondaire au cours des dernières décennies. Quelles mesures prendra votre parti à cet égard ?

4.)   L’exode rural des jeunes soulève de sérieuses questions quant à la vitalité d’un grand nombre de communautés au Québec, surtout en ce qui concerne la minorité de langue anglaise. Étant donne le taux de chômage élevé et l’absence de possibilités d’emploi, quelles mesures prendra votre parti afin d’attirer et de retenir les jeunes en région ?

5.)   Un problème en particulier touchant les jeunes d’expression anglaise dans certaines régions du Québec est le manque d’accès aux soins de santé et aux services sociaux en anglais. Selon le Réseau communautaire de santé et de services sociaux, cette réalité affecte négativement la qualité des traitements que reçoivent les utilisateurs de ces services. Comment votre parti envisage-t-il assurer un accès amélioré aux soins de santé et aux services sociaux en anglais à travers le Québec ?

Voici les réponses que nous avons reçues :

Coalition Avenir Québec (CAQ):

Bonjour,

Merci de nous avoir partagé les préoccupations de votre organisme.

1. a) Cela n'est pas envisagé actuellement, mais  la CAQ pourrait examiner cette idée.

b) La CAQ travaillera d'arrache-pied pour créer de la richesse (avec des emplois mieux payés) et pour soutenir l'entrepreneuriat. Mettre le cap sur la prospérité sera aussi bénéfique pour les anglophones que pour les francophones aux yeux de la CAQ.

2. Poursuivre les programmes incitatifs au recrutement d'anglophones dans la fonction publique.

3. Donner plus d'autonomie aux écoles et réinvestir en éducation pour assurer que tous les jeunes aient les services nécessaires pour réussir

4. Tant pour les francophones que pour les anglophones, la CAQ tentera d'attirer de l'investissement privé dans les régions afin que des emplois payants y soient créés. De plus, la CAQ favorisera une réforme du financement des établissements éducatifs des régions afin de freiner l'exode des jeunes; ce qui vaut temps pour les anglophones que pour les francophones.

5. Réformer le financement de la santé pour assurer une prévisibilité budgétaire et donner plus de ressources directement dans les établissements.